Le maquillage, le propre de l'homme ?

L'usage du maquillage est une pratique plusieurs fois millénaire, aujourd'hui plus volontiers associé aux femmes, le maquillage est pourtant dès son origine usité par les deux sexes. Si l'on en trouve les premières traces écrites sous l'Empire romain, où le poète Ovide dans son œuvre l'art d'aimer, nous prodigue déjà ses conseils en la matière, les archéologues ont permis d'en retracer l'origine dès le paléolithique.

De la peinture corporelle, composée d'ocre rouge et jaune, aurait probablement été utilisée pour pratiquer des rites chamaniques, des cultes funéraires ou de la fertilité. Ces parures corporelles auraient supposément aussi permis de se reconnaître entre membres d’une même tribu, et de créer une forme de hiérarchie à l’intérieur du groupe.

3000 ans avant notre ère, en Égypte ancienne, améliorer son apparence relevait aussi d'un sens spirituel. Il revêtait une signification religieuse et fut d'abord réservé aux prêtres. Selon les croyances, le maquillage sur les lèvres permettait d'empêcher le diable d'entrer dans le corps de l'individu par la bouche et le khôl qui ourlait les yeux protégeait du mauvais œil. Son usage s'est ensuite étendu à toute la population, le maquillage possédant également des vertus hygiéniques. En effet, le fard à paupières noir - appelé mesdemet dans l'Antiquité et pour lequel le mot arabe khôl s'emploie aujourd'hui - aurait éloigné les mouches, protégé des rayons aveuglants du soleil et joué un rôle de désinfectant, grâce au sulfure de plomb et au chlore qu'il contenait. Par la suite, le maquillage servi à codifier la société. On pouvait reconnaître le statut social d’un Égyptien à travers les fards qu’il utilisait, en tenant compte de la qualité de ses produits et du récipient dans lequel il conservait ses poudres.

Aujourd'hui encore partout de par le monde, là où il y a des hommes, le maquillage est usité. Le maquillage est à l'homme, un moyen culturel d'expression, qui prend vis à même son corps. Se maquiller n'est pas anodin, lorsqu'on le fait, on y pose une intention. Le maquillage revêt alors mille et une fonctions et significations différentes. Par exemple, cela peut-être lié à des croyances, d'ordres spirituels ou rituels, à viser d'identification, de communication ou être simplement esthétique...



Chez les peuples d’Amazonie, le maquillage revendique leur appartenance à un groupe. Leurs peintures corporelles agissent comme une véritable carte d'identité. Si on est connaît les codes, elles nous donnent à voir, si la personne en question est mariée, veuve, malade, en deuil ; ses accomplissements guerriers et bien d'autres choses encore.


Les Birmans, eux, aiment se parer de thanaka, c'est une pâte blanche-jaune d'origine végétale, dont l'usage remonterait a plus de 2000 ans. La pâte s'applique sur le visage en motif simple, le plus courant étant un disque sur chaque joue, mais on peut trouver également des motifs plus artistiques. Outre sa fonction esthétique, le thanaka procure une sensation de fraîcheur, protège des brûlures du soleil, aide à lutter contre l'acné, rend la peau douce et a une action anti-mycosique. De plus, son parfum est non sans rappeler celui du bois de santal.


En Corée du sud, il est de coutume qu'une mariée orne ses joues de petits ronds rouges de la taille d'une pièce de monnaie, ceux-ci sont appelés : Yeonji gonji. Ils peuvent être dessiné, peint, ou être découpés puis collés. Ils auraient le pouvoir de par leur couleur rouge d'éloigner les mauvais esprits et de fait, d'en protéger la mariée.

C'est de par notre matérialité corporelle que les autres sont à même de nous percevoir. Notre peau, notre corps comme surfaces données à voir, peuvent être usités comme une surface d'inscription, où le maquillage comme moyen, pourra y déposer son intention, y délivrer son message ou y dévoiler son esthétisme. Cette volonté de donner à son corps une dimension culturelle, semble être le propre de l'homme.

58 vues

© 2018 - 2020

by Laura Manseau

Angers, France

06.32.78.80.77

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Siret 841 891 765 00015